Femme contraception

La contraception est l’ensemble des moyens qu’a une femme aujourd’hui pour éviter toute grossesse non désirée. Il existe plusieurs méthodes et moyens efficaces : anneau, patch, implant, pilule, etc.

Le choix de la contraception vous est propre. Il dépend de vos habitudes, de votre histoire personnelle, de vos préférences et de vos facteurs de risque. Une consultation chez un gynécologue est nécessaire pour aborder avec votre médecin la contraception qui vous convient le mieux.

La contraception protège contre les grossesses non désirées, mais elle ne protège pas des maladies sexuellement transmissibles (MST).

Pendant les vacances ou pour toutes nouvelles relations, il est important d’avoir toujours des préservatifs avec vous. Vous aurez ainsi la possibilité de vous protéger en toutes circonstances.

Selon une étude en 2012, (Légende1) le moyen de contraception préféré par les patientes est la pilule.

Légende 1 : Bitzer J, et al. : The CHOICE study : Effect of couseling on the selection of combined hormonal contraceptive methods in 11 countries. The European  Journal of Contraception and Reproductive Health Care 2012,

Quand démarrer ma pilule contraceptive ?

Un contraceptif se démarre le premier jour des règles. Il est immédiatement efficace.

Selon le type de pilule qui vous a été prescrit, elle doit être prise sur 21 jours avec 7 jours (une semaine) d’arrêt ou pendant 28 jours consécutifs sans arrêt entre les 2 plaquettes.

Un saignement se produit en principe pendant la semaine d’arrêt pour une pilule sur 21 jours ou en fin de plaquette pour une pilule sur 28 jours.

A quelle heure prendre ma pilule ?

Associez la prise de votre pilule à un geste quotidien (brossage des dents, repas…).

Choisissez un horaire qui vous permet  de rattraper rapidement un éventuel oubli : privilégiez une prise le matin plutôt que le soir au coucher.

Optez pour une alerte sur votre téléphone portable.

Y-a-t-il des examens particuliers à faire ?

Effectivement, la prise d’un contraceptif nécessite le suivi annuel d’un certain nombre de paramètres. Votre médecin vous prescrira les examens nécessaires pour vérifier régulièrement la bonne tolérance de votre traitement sur le long terme.

Dans tous les cas, la pilule vous a été prescrite par un médecin. C’est un traitement personnel. Vous ne devez pas le donner à quelqu’un d’autre, cela pourrait lui être nocif.

• Le tabagisme en combinaison avec un contraceptif oral augmente considérablement le risque de thrombose. Fumer peut augmenter le risque de troubles de la circulation du sang dans le cerveau ou le cœur (crise cardiaque / AVC) et ainsi conduire à une situation potentiellement mortelle!

• L’obésité, comme facteur associé à la prise de pilule peut également  accroitre le risque de développer une thrombose.

• Les femmes souffrant d’autres maladies telles que l’hypertension artérielle, un taux de cholestérol  ou triglycérides (graisses) dans le sang élevé, ou qui sont immobilisées (par exemple après un accident), devraient se décider, en consultation avec leur médecin, pour une autre méthode de contraception.

• Chez certaines femmes la pilule cause parfois un chloasma (pigmentation sur le visage), aggravé par une exposition intense au soleil. Les femmes qui y sont sujettes ne devraient donc pas s’exposer à un rayonnement UV fort et fréquent. En cas de tendance au chloasma, une contraception alternative pourrait être envisagée.

Je pars dans un pays étranger avec décalage horaire et je ne sais pas comment prendre la pilule ?

 • Pas de problème ! Quand vous prenez une préparation combinée, la durée entre deux prises ne doit pas dépasser les 36 heures. Prenez votre pilule à la même heure, heure locale, que d’habitude en Suisse.

• Par exemple, si vous prenez la pilule à 8h et que le décalage horaire est de 12h, vous prenez la pilule à 8h, heure locale.

Je suis malade et j’ai vomi après avoir pris un comprimé pendant des vacances à l’étranger.

• Lorsqu’on voyage dans des pays étrangers, dans un environnement peu familier, les troubles digestifs ne sont pas rares. Si vous avez pris votre pilule il y a moins de 4 heures : il est fort possible que le corps n’ait pas pu absorber les principes actifs. Afin d’assurer l’efficacité contraceptive, prenez sur une plaquette de secours le comprimé correspondant à celui rejeté.  Les jours suivants poursuivez votre plaquette en cours, la plaquette sur laquelle vous avez prélevé le comprimé devient  inutilisable pour un cycle de contraception complet. A conserver pour l’éventualité d’autres incidents ou oublis.

• En cas de vomissements ou diarrhées pendant plusieurs jours, la pilule n’est pas complétement absorbée. L’efficacité de la pilule n’est plus garantie, le risque de grossesse non désirée augmente. Une contraception mécanique est recommandée en appoint (préservatif).

Je voyage dans une zone à risque de paludisme et j’ai besoin d’un traitement. Puis-je continuer à compter sur l’efficacité de mes pilules contraceptives?

NON.

Il est connu que le traitement contre le paludisme interfère avec l’effet contraceptif de la pilule, d’où une augmentation possible du taux de grossesses.

A ce titre, faites preuve de prudence avant de commencer un traitement contre le paludisme, et mentionnez la prise d’une contraception orale lors de votre visite (recommandée) chez un médecin spécialisé dans les maladies tropicales.

J’ai mes règles qui tombent pendant mes vacances. Comment puis-je les décaler ?

Vous pouvez décaler vos règles et les repousser en ne faisant pas de pause quand la plaquette est terminée. Cela signifie que vous prenez la pilule comme d’habitude, et après le dernier comprimé de la plaquette, le lendemain vous recommencez immédiatement une nouvelle plaquette sans faire de pause.  A la fin de la deuxième plaquette, vous aurez à nouveau vos régles.

J’ai démarré ma nouvelle plaquette après 6 jours d’arrêt, au lieu des 7 jours habituels.

La prise en avance de 24 heures n’est pas grave, et n’a pas d’incidence. Poursuivez normalement la plaquette jusqu’à la fin.  Sur le calendrier, vous serez dès lors décalée d’un jour dans l’arrêt et la reprise de vos plaquettes.

J’ai oublié ma pilule ? Que dois-je faire?

Si l’oubli est constaté dans les 12 heures qui suivent l’heure habituelle de prise…

 Prenez tout de suite le comprimé oublié.

Poursuivez normalement votre plaquette en cours même si 2 comprimés sont pris le même jour.

 Si l’oubli est constaté plus de 12 heures après l’heure habituelle de prise…

 Pour retrouver une contraception efficace, il faut au moins 7 jours de prise en continu après l’oubli.

…  Prenez tout de suite le comprimé oublié.

 … Poursuivez normalement votre plaquette en cours, même si 2 comprimés sont pris le même jour ou en même temps.

… Si votre plaquette se termine pendant cette période de 7 jours, démarrez alors aussitôt une nouvelle plaquette, sans l’interruption habituelle d’une semaine.

 En cas de rapports sexuels, vous devez utiliser une contraception locale  (préservatifs) pendant les 7 jours qui suivent l’oubli.

Si des rapports sexuels ont eu lieu dans les 7 jours précédant l’oubli, ou si l’oubli concerne au moins 2 comprimés, il existe un risque de grossesse. Demandez conseil à votre médecin ou votre pharmacien pour envisager une contraception d’urgence.

Important : En cas de doute, faire un test de grossesse 21 jours après l’oubli.

Je n’ai pas eu mes règles

Les causes peuvent être multiples. Il ne faut surtout pas vous inquiéter car cela peut arriver. Il faudra néanmoins consulter votre médecin si cela persiste ou si vous avez le moindre de doute sur la prise de votre contraceptif.

J’ai des saignements pendant la prise du traitement

N’arrêtez surtout pas votre traitement. Des saignements peuvent apparaitre lors de la prise d’une pilule, en particulier les premiers mois. Si ces saignements persistent ou qu’ils apparaissent après plusieurs mois, mieux vaut consulter votre médecin.